Les problèmes les plus courants de la vinification

Que vous soyez un vigneron débutant ou que vous produisiez du vin depuis un certain temps et que vous ayez rencontré des problèmes, il est important de comprendre les erreurs les plus courantes commises dans la vinification afin d’apprendre à les éviter.

De loin, le problème le plus courant dans la plupart des échecs de vinification peut être attribué à un équipement inadéquat. Beaucoup de gens font l’erreur d’utiliser des articles ménagers courants pour leur vinification parce qu’ils semblent familiers avec les bonbonnes, cuillères et sas nécessaires pour le processus. Il est important de noter; cependant, cet équipement de vinification spécifique est construit avec des matériaux spéciaux. L’utilisation de produits fabriqués à partir d’autres matériaux peut avoir un impact sur votre vin fini.

Les problèmes les plus courants de la vinification

En général, c’est une erreur d’essayer de réutiliser des produits qui contenaient auparavant d’autres articles, en particulier des aliments


En général, c’est
une erreur d’essayer de réutiliser des produits qui contenaient auparavant d’autres articles, en particulier des aliments. Bien que vous puissiez croire que le récipient est propre, trop souvent des odeurs de nourriture se sont immergées dans le plastique et, par conséquent, votre vin peut être contaminé. De plus, ce n’est pas une bonne idée d’utiliser des seaux en plastique, même neufs, car les protecteurs UV utilisés dans le plastique pourraient s’infiltrer dans le vin. Il est de loin préférable d’aller de l’avant et d’investir l’argent nécessaire pour acheter du matériel de vinification approprié afin d’être certain du succès de votre vin.

Ne pas suivre les instructions est une autre erreur courante. Le processus de fabrication du vin peut sembler compliqué à certains vignerons débutants. En conséquence, il existe généralement une forte envie de simplifier le processus. C’est généralement une erreur. Si vous êtes un cuisinier expérimenté, vous comprenez probablement la nécessité de suivre les instructions d’une recette. S’écarter de la recette entraîne généralement un désastre. Il en va de même pour la vinification.

La qualité de votre eau peut également impacter la qualité de votre vin


La qualité de
votre eau peut également impacter la qualité de votre vin. L’eau dure ou l’eau à haute teneur en minéraux peut donner un vin qui a des saveurs quelque peu décalées ou même un peu brumeuses. Il est également important de savoir que l’eau d’un adoucisseur d’eau saline ne doit pas être utilisée pour la vinification. Pour être certain de la meilleure qualité de vin, il est généralement préférable d’utiliser de l’eau en bouteille pour votre vinification. La différence de résultats sera certainement appréciable.

Une bonne manipulation de la levure est également essentielle. Avez-vous déjà fait du pain maison? La levure doit être humidifiée à la température appropriée pour être activée. Si la température est trop froide, la levure ne pourra pas s’activer. S’il fait trop chaud, cela tuera la levure. C’est parce que la levure est un organisme vivant et qu’elle doit être manipulée correctement pour réussir. En conséquence, il est impératif de s’assurer que vous maintenez un bon contrôle de la température pendant le processus de fermentation. Idéalement, il est préférable d’essayer de maintenir une température entre 65 et 75 degrés Fahrenheit. Assurez-vous que la température reste constante. Si la température dans votre zone de fermentation est trop froide, le processus de formation prendra trop de temps, ce qui peut entraîner un excès de pétillant dans votre vin.

Une autre erreur courante consiste à éliminer le sulfite du vin


Une autre erreur
courante consiste à éliminer le sulfite du vin. La raison la plus courante en est les allergies aux sulfites. Il est vrai que certaines personnes sont allergiques aux sulfites; cependant, il est important de souligner que même si vous éliminez le sulfite du vin, le vin ne sera toujours pas complètement exempt de sulfite car la levure crée toujours des sulfites supplémentaires de toute façon. Le but des sulfites est d’empêcher la détérioration et l’oxydation. Dans moins d’un mois, le vin commencera à avoir un goût légèrement mauvais et en moins de trois mois, il deviendra pratiquement imbuvable.

Enfin, assurez-vous de donner à votre vin la patience et le temps nécessaires. Une vinification réussie est vraiment une forme d’art. Afin d’apprécier les résultats de votre travail, il est vraiment préférable d’attendre le temps nécessaire pour que le vin s’améliore avant d’essayer de le boire. Dans bien trop de cas, les vignerons débutants ont cru avoir un mauvais lot de vin alors que le problème était qu’ils essayaient de le boire trop tôt. Soyez patient et attendez et vous apprécierez l’effort.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*